« Les coréennes » – Lem Richie

photographe : Lem Richie

Lem Richie : Photographe Lillois, j'aime particulièrement travailler à proximité de chez moi et m'intéresse aux endroits populaires tels les supermarchés ou les bistrots.
Que voit-on sur cette photographie ?

Quatre jeunes femmes coréennes font des selfies avec leurs téléphones avant d’entrer dans un studio photo self-service branché.

Que se passe-t-il autour de toi ?

Nous sommes dans un mini studio photo comme il y en a beaucoup à Busan, la deuxième ville de Corée : ici tout est rose bonbon et des déguisements et perruques sont à disposition des clientes et clients. Il y a des pièces-cabines photomatons devant lesquelles les clients font la queue, beaucoup de monde attend son tour et s’habille, se maquille et rigole.

Pourquoi et Comment as-tu pris cette photo ?

J’aime beaucoup le sérieux de ces filles, alors que juste avant et après elles riaient et discutaient avec entrain. Je cherchais un bon angle, j’ai pris une demi douzaine de photos en essayant de jouer avec les miroirs ou même de m’intégrer grâce à mon reflet, mais celle-ci est plus réussie à mon goût, je n’y vois rien à y retirer alors que l’affluence rendait mes autres images plus brouillon es, trop chargées.

Qu’as tu fait avant et après la photo ?

Donc avant, j’ai fait des photos, et après, je suis parti. C’est que je ne colle pas du tout avec le lieu, et quand tout le monde m’a repéré c’est un peu compliqué d’essayer de capturer des situations sur le vif ! Mais les personnes n’étaient pas réticentes et acceptaient volontiers de se faire photographier. N’étant pas spécialement portraitiste, je me suis arrêté là pour éviter les poses un peu forcées.

Qu’est ce que tu ne nous à pas dit à propos de cette photo ?

Je me souvenais avoir fait les autres mais celle-ci, je ne pensais pas l’avoir réussie et elle était sortie de ma tête, ça a été une bonne surprise au développement !

Recommended Posts

Leave a Comment