Prix Maison Blanche 2016 – Julien Lombardi

Home / Articles / Prix Maison Blanche 2016 – Julien Lombardi

Prix Maison Blanche 2016 – Julien Lombardi

L'inachevé
2012 - 2015

Prix Maison Blanche 2016

Julien Lombardi

Vous l’avez sûrement remarqué, le festival “La Photographie Marseille #6” est sur le point de commencer. Le point de départ du festival comme chaque année est le vernissage de l’exposition du lauréat du Prix Maison Blanche, pour cette année 2016 c’est Julien Lombardi, 1er prix du concours, qui exposera sa série “L’inachevé” sur les murs de la Maison Blanche (Mairie du 9eme).
Tout au long de ce festival de presque 3 mois, Le Révélateur Phocéen s’intéressera de près à certains travaux photographiques et partagera avec vous le calendrier de La Photographie Marseille. Aujourd’hui nous allons nous pencher sur Julien Lombardi et sur sa série “L’inachevé”…

Julien Lombardi est diplômé d’ethnologie, artiste qui appréhende la photographie comme un outil d’expérimentation et d’investigation visuelle. La série, “l’inachevé“, qu’il présentera à Marseille se passe en Arménie, né à Marseille avec des origines arméniennes, il vit aujourd’hui à Paris, son lien avec l’Arménie l’a amené à s’intéresser au développement de ce pays depuis 25 ans…

L’inachevé

Il y a 25 ans l’Union Soviétique s’effondrait, l’Arménie est devenue indépendante. Le pays est sur point d’écrire une nouvelle page de son histoire, seulement depuis 25 ans, les arméniens l’attendent toujours. Des frontières sont apparues avec leurs problèmes : les conflits internationaux. Les voies de circulations se retrouvent bloquées aux frontières, les échanges commerciaux ne peuvent plus se faire, il faut repenser toute l’organisation du pays et la population qui se voyait ouverte au monde se retrouve enfermée dans son propre pays.
Le pays se retrouve dans un état de transformation permanente dans lequel il est impossible de terminer quoi que soit.

“Il y a un travail immense de réinvention et de redéfinition de tout le territoire”

Julien Lombardi aura fait 2 séjour de 3 mois en Arménie pour réaliser ce projet. “L’inachevé” est un travail photographique documentaire réalisé en argentique moyen format, une technique qui demande beaucoup de temps, que ce soit à la prise de vue mais aussi à la post production.
Le photographe nous raconte une histoire de ce pays avec sa propre vision, son propre ressenti et son parti pris. Comme il me dit lors de notre discussion, “si tu vas en Arménie tu ne trouvera pas que le pays ressemble à mes images.”

“J’ai un parti pris, j’ai choisi des lieux qui proposent une théâtralité. On est face d’un territoire qui attend une nouvelle histoire, le décor est planté mais la nouvelle histoire n’est pas encore arrivée”

Le pays se retrouve dans un état de transformation permanente dans lequel il est impossible de terminer quoi que soit.
Julien nous montre aussi les limites de la photographie, les images sont des instants figés dans un pays en développement. Ses photographies proposent souvent des axes, des directions qui nous permettent d’imaginer un pays en devenir, dans un processus.

Julien Lombardi avec cette série “L’inachevé” est 1er prix du Prix Maison Blanche 2016, son travail sera aussi proposé sous forme de livre aux éditions “le bec en l’air”. Dans ce livre 80 photographies de ce projet seront proposées.

Exposition du 13 /10/2016 au 14/01/2016
Lieu : Maison Blanche, 150 Bd Paul Claudel, 13009 MARSEILLE

Le site de Julien Lombardi : www.julienlombardi.com
La photographie Marseille : www.laphotographie-marseille.com
Recent Posts

Leave a Comment