Pourquoi la photo argentique

 Pourquoi faire de l’argentique en 2015 ? c’est tellement plus compliqué que le numérique aujourd’hui !!

Les raisons sont nombreuses, ce qui ne veut pas dire que le numérique c’est nul. L’argentique n’est pas mort, il est justement en train de revivre ces dernières années, sûrement par effet de mode. Mais c’est pas grave, c’est toujours bon de voir du monde s’y intéresser !

pellicule argentique

Charger la pellicule, déclencher, rembobiner, le labo photo au calme et son odeur…

Le photographe gère sa photo de A à Z, du choix du bon film au tirage papier en laboratoire photo. Le photographe argentique devra s’informer sur le fonctionnements de son appareil (dur de trouver un magasin qui vous fera la réparation), des optiques (choisir le ou les bons objectifs). En partant en balade photo, il connaitra les réglages à faire en rapport avec le film utilisé et le rendu qu’il voudra avoir au final.
Charger la pellicule, déclencher, rembobiner, le labo photo au calme et son odeur, tout cela devient comme un rituel propre à la photographie argentique….

C’est là que la magie de l’argentique opère, l’excitation et le suspense jusqu’à ce que la pellicule soit développée

Pas de carte mémoire de 32Go et pas d’écran LCD sur le dos de l’appareil. En comptant le film, la chimie (pour le développement et le tirage) et le papier, on peu se dire que chaque photo nous coûtera minimum 1 euro, c’est pour cela qu’on ne va pas mitrailler un sujet en se disant qu’il y aura bien une photo qui sera bonne. En plus de ça, il n’y a pas de moyen de vérifier tout de suite après si notre prise de vue est bonne. C’est là que la magie de l’argentique opère, l’excitation et le suspense jusqu’à ce que la pellicule soit développée. On s’applique, on s’intéresse, on progresse et on en apprend tous les jours sur la photo.
En fonction de la sensibilité ISO de notre pellicule, on ne pourra pas tout photographier. Une contrainte qui peut devenir un atout, la patience, on se laisse le temps de photographier et de réfléchir à notre composition.

Un photographe entier c’est un photographe qui est passé un jour ou l’autre par l’argentique

Les plus anciennes photographies datent du début du XIX° siècle. Travailler avec l’argentique, c’est profiter de plusieurs décennies de matériels, beaucoup de personnes reviennent vers l’argentique en parallèle du numérique pour réapprendre les bases de la photo et pourquoi pas s’intéresser à son histoire au passage ! Pour moi un photographe entier c’est un photographe qui est passé un jour ou l’autre par l’argentique.

la texture et une impression de relief du grain argentique contre une froide perfection du pixel numérique

Pour le rendu d’une photo argentique et ce que l’on ressent en la regardant sous l’agrandisseur dans le labo photo ou sur une exposition. Personnellement je trouve de grandes différences entre le numérique et l’argentique au niveau de la qualité de l’image, la texture et une impression de relief du grain argentique contre une froide perfection du pixel numérique . L’agrandissement de l’image numérique est limité par les pixels alors qu’en argentique le grain laisse plus de marge dans l’agrandissement car même avec un grain très poussé une photo peut être très appréciable. Pour arriver au même niveau d’agrandissement en numérique il faudra un appareil de très bonne qualité et donc très cher.

Pratiquer avec une grande diversité de matériel, changer et tester des appareils différents

Pas besoin de vous dire que l’argentique est cher au niveau des produits comme la chimie, le papier photo ou les pellicules. Mais en dehors de ça vous pourrez vous procurer des appareils photo argentiques en très bon état de marche pour presque rien sur des sites comme ebay et autres sites de vente de matériel d’occasion. Ces prix bas vous permettront de pratiquer avec une grande diversité de matériel, changer et tester des appareils différents. Il y en à pour tous les goûts et tous les usages, un gros avantage de l’argentique est que vous n’avez pas besoin d’électricité pour charger votre batterie, la seul pile que vous mettrez dedans est celle qui servira pour le posemètre, vous en aurez pour plusieurs années ! (parfait pour les photo-reporter qui partent dans les lieux les plus reculés du monde)

 

Bon j’arrête là, je pourrai parler de tout ça pendant des heures et des heures… La pratique de l’argentique vaut tous les discours ! Continuez à suivre les articles et n’hésitez pas à poser vos questions, vous pourrez commencer à mettre un pieds dedans et peut-être même y prendre goût !

Recommended Posts

Leave a Comment