La finalité d’une photographie

En 2016 le moyen le plus simple et le plus rapide de partager ses photographies se trouve sur les réseaux sociaux, Instagram le réseaux dédié à 100% pour l’image compte 70 millions d’images partégées chaques jour. Le flux d’images est tellement important qu’on ne s’en rend même plus compte, sur toutes les images que vous avez vue aujourd’hui combien vous ont plu et des quelles vous rappellerez-vous demain ?

Faire une photographie est devenue « facile », je laisse entre guillemets pour ne pas rentrer dans des détails techniques, ce qui m’importe aujourd’hui c’est de réfléchir à quand est-ce qu’une image est terminée, prête ? Une fois arrivé là, que doit-on faire de cette image ?

En 2016 le moyen le plus simple et le plus rapide de partager ses photographies se trouve sur les réseaux sociaux, Instagram le réseaux dédié à 100% pour l’image compte 70 millions d’images partégées chaques jour. Le flux d’images est tellement important qu’on ne s’en rend même plus compte, sur toutes les images que vous avez vue aujourd’hui combien vous ont plu et des quelles vous rappellerez-vous demain ?

Quelle importance apportes-tu aux livres photo ?
« Pour moi, le livre reste la finalité du travail d’un photographe, donc une grande importance. Ils m’envahissent un peu du coup. » Yves Vernin

L’accès à l’impression et au tirage photo a beaucoup évolué aussi mais peu de gens y prêtent attention favorisant un passage régulier sur les réseaux comme Instagram, Flickr, etc… Je suis du même avis que Yves Vernin, le papier reste la finalité d’une image ou d’une photographie.

Se pencher sur un livre photo permettra de prendre du temps pour la réflexion et comprendre (ou essayer de comprendre) le travail effectué et son message, voir les « vraies » couleurs de ces photographies et toucher le rendu et les textures du papier. Beaucoup de produit pour l’impression et le tirage sont diponible aujourd’hui et chaques choix constituent un trait de caractère voulu par le photographe.
De même pour des photographies de famille, vues sur un écran (même la meilleur TV connectée), celles-ci n’auront jamais le même charme et le même effet que de se pencher sur un album papier seul ou à plusieurs. Un album sera toujours plus accessible qu’un millier de photos stockées sur votre disque dur et oubliées au fond d’un tiroir.

Tirage de photographie au labo Rétine Argentique

Faire un tirage de sa photo peut représenter une finalité pour cette image, cela voudra dire que l’image est prête, plus aucune modification ou réglage n’est nécessaire, elle peut être « partagée ». Tellement de disque durs perdus ou cassés… le tirage photo, bien qu’il prenne plus de place sera toujours physiquement présent.
Tirer vos propre photos vous pousse à mieux vous concentrer sur votre travail, effectuer une sélection, quitte à être plus sévère envère vous-même et votre travail photographique.
Les différents écrans, les réglages de luminosité, de contraste faussent le rendu, avec le tirage papier toute les personnes auront devant les yeux la photographie et les couleurs que vous vouliez qu’ils voient.

S’arrêter quelques secondes ou quelques minutes devant une photographie accrochée au mur en face de vous, trier ses photos de famille pour en faire un album et le transmettre, raconter une histoire à travers une sélection de photographies, prendre quelques minutes de pause en piochant un livre photo dans sa bibliothèque, un tirage de grande qualité accroché à son mur… Autant de plaisirs liés à la passion pour la photographie, le papier et le partage…

Le partage ne se fait pas que sur les réseaux sociaux, le vrai partage c’est offrir un tirage à vos proches, montrer votre dernier album papier à vos invités, réaliser un livre photo avec une sélection de vos photographies, …

Livres Photo
Recommended Posts

Leave a Comment