Chris Garvi – Je marcherai le long de l’Huveaune

Après une présentation de Chris Garvi il y a quelques jours sur cette interview, voici un projet sur lequel le photographe travail depuis un moment à Marseille. Premier aperçu d’une série qui sera exposée à Marseille début 2016.

 

C’est la possibilité d’un parcours poétique qui m’a attiré

Ce projet s’est concrétisé dans la tête de Chris Garvi après qu’il ait entendu parler d’un projet délirant ayant pour but de recouvrir l’Huveaune sur tout son parcours. Le photographe a décidé de se lancer sur une marche photographique de 48 km, depuis Nans-les-Pins jusqu’à son embouchure à Marseille.

« Au-delà du factuel et du rôle économique de la rivière le long de la vallée, c’est la possibilité d’un parcours poétique qui m’a attiré. »

Huveaune 1

Après une grosse période de pluie à Marseille beaucoup de plages se retrouvent interdites au public. Comme chaque Marseillais le sait, l’Huveaune en est la cause, beaucoup de déchets se retrouvent déversés au niveau des plages du Prado et autres plages de la ville. Mis à part cela que savons-nous de cette rivière qui traverse Marseille d’Est en Ouest ?
Chris Garvi s’est intéressé au lien et à l’impact de l’Homme sur l’Huveaune , un parcours où le photographe a préféré concentrer son travail sur la deuxième partie du chemin de la rivière entre la Penne sur Huveaune et Marseille.

Huveaune 2

Ce que cherche à photographier, c’est le passage de l’homme

Photographier les gens n’est pas toujours simple, Chris à dû faire face des refus, d’autres ont accepté de se faire photographier après avoir compris sa démarche et son projet.

« Des rivières comme celle-là, il y en a de partout dans le monde. Pourtant elles semblent négligées de l’homme. Par endroit, l’Huveaune est une vraie poubelle, et notamment aux abords de Marseille. On y trouve de tout à l’intérieur et parfois des choses invraisemblables.
Pour autant, ce n’est pas ce que j’ai envie de photographier…en tout cas, pas de manière frontale. Ce que je veux photographier, c’est le passage de l’homme, son intervention et les changements que ces interventions opèrent sur l’environnement… »

Huveaune 3

Huveaune 4

Chris Garvi nous propose une série photographique très parlante sur un parcours très méconnu des Marseillais. Des rencontres différentes les unes des autres, des bouts de chemin et une histoire de l’activité de l’Homme le long de l’Huveaune. Des images brutes sans retouches qui nous font imaginer une vie pas toujours facile des habitants de l’Huveaune, des zones peu fréquentées dans lesquelles la population se retrouve isolée.
Ce projet laissera une trace de cette vie le long de l’Huveaune : qui sait peut-être qu’un jour la rivière sera recouverte d’un bout à l’autre…

La Rétine argentique nous proposera une exposition sur ce projet en début d'année 2016
avec la série de Chris Garvi complète.
Bientôt plus d'infos...

Un aperçu de ce qui se prépare :

Recommended Posts

Leave a Comment