Arles 2018 – Les immanquables

L’été démarre avec les rencontre internationales d’Arles. Une semaine très chargée en rencontres, découvertes et discussions, on a quand même réussi à voir quelques expos. Cette année les rencontres d’Arles abordent le thème des États-Unis, beaucoup de belles choses à voir peut-être même trop d’un coup, un nombre d’images gigantesque en si peu de temps, finirai peut-être par donner le tournis… Impossible de vous parler de toutes les expos, voici une petite sélection de ce que nous avons aimé et vous conseillons en priorité.

Les immanquables du festival

The Last Testament - Jonas Bendiksen
The Last Testament - Jonas Bendiksen
The Train, le dernier voyage de Robert F. Kennedy
Paul Fusco – Rein Jelle Terpstra – Philippe Parreno

Robert Francis Kennedy est assassiné le 5 Juin 1968, 3 jours plus tard son cortège funéraire traverse par le train les Etats-Unis de New York à Washington. Le photographe de Magnum Paul Fusco est à bord du train et photographie ce qu’il voit depuis ce train. Les rails sont longés d’américains endeuillés, des drapeaux, des messages, saluts militaires, la population se rassemblent le long des rails par centaines, en couple ou seul et rendent un dernier hommage…
Des vidéos réalisées par les personnes au bord des rails accompagnent l’exposition, Philippe Parreno propose un film reconstituant le voyage du cortège funéraire.

Robert Franck – Sidelines
Raymond Depardon – USA

Ces 2 expositions présentant le travail de 2 légendes de la photographies à voir l’une après l’autre. D’abord Sidelines De Robert Franck rasemblant son travail au cours des années 50, ses voyages à travers l’Europe et les états unis puis une grande partie consacrée à « The americans », des images cultes mais aussi des photographies inédites de ce travail qui à marqué l’histoire de la photographie. A voir également des planches contacts, des éditions rares du livre « The americans, et autres objets.
Après vous être promené tranquillement à travers l’Amérique de Robert Franck, suivez les flèches et montez au premier étage pour en prendre plein la vue avec les photographies de Raymond Depardon et sa série « USA ». Un long couloir sombre avec pour seul lumière celle des photographies accrochées aux murs. Son premier reportage aux Etats-Unis, la côte Est avec New York en 1981 il envoie une photographie par jour à Libération pendant 1 mois, en 1982 il traverse la côte Ouest. Au fond de la salle on peut voir 6 grand tirages verticaux de paysages… Une exposition superbe, des tirages parfaits et des images inédites !

Jonas Bendiksen – Le dernier testament

Le lieu est parfaitement choisi pour cette exposition, l’église Sainte Anne. Jonas Bendiksen y expose sa dernière série « The last testament », un travail réalisé à travers le monde, il à suivi 7 personnages dans leur vie quotidienne qui prétendent tous être le messie redescendu sur terre… Au 21eme siècle des population ont toujours besoin d’un prophète, ceux-là ont tous un testament, des fidèles et une vie plus ou moins moderne. Partant du principe qu’ils sont bien qui ils prétendent être, Jonas Bendiksen réalise des portraits forts et parlant de sept vies hors du commun.
Une exposition très coloré et vivante, de très grands tirages à voir à l’intérieur, des vidéos sur la réalisation de ce travail.

Les expositions que vous devez voir

Minuit à la croisée des chemins - Cristina de Middel
Minuit à la croisée des chemins - Cristina de Middel
Le village Potemkine
Gregor Sailer

« L’expression « village Potemkine » remonte au Prince Grigory Aleksandrovich Potemkine, ministre russe qui, pour masquer la pauvreté des villages lors de la visite de l’impératrice Catherine II la Grande en Crimée en 1787, aurait prétendument fait ériger des villages entiers faits de façades en carton-pâte. »
A travers un travail architectural, le photographe autrichien Gregor Sailer, propose une collection de ces « villages Potemkine » capturés dans le monde entier entre 2015 et 2017.

Une colonne de fumée
Scène contemporaine turque

La Turquie d’aujourd’hui racontée à travers l’œil d’une quinzaine de photographes turques. L’actualité d’un pays dans lequel certaines images sont interdites, les guerres et leurs conséquences, mais aussi les conditions de vie et de travail de ces photographes de plus en plus difficiles et dangereuses. Certains photographe Turques ont été emprisonnés pour leur images mais également des étranger comme par exemple le français Mathias Depardon…

Minuit à la croisée des chemins
Cristina de Midel – Bruno Morais

Cette année le thème pour les rencontres d’Arles est « Les Etats-Unis », la série « Minuit à la croisée des chemins » fait le lien entre ce thème principal et l’Afrique et ses énergies… Crisitna de Middel et Bruno Morais se sont intéressés à Ezu, la force dynamique qui dirige la vie.

Si vous avez encore du temps

La lumière sombre - Todd Hido
La lumière sombre - Todd Hido
North End
Géraldine Lay

« En 2009, le Pôle Photographique Diaphane m’a donné carte blanche pour le projet « Destinations Europe » et j’ai choisi Glasgow. Depuis, je suis retournée chaque année dans les villes du nord de l’Angleterre et de l’Écosse. Sans intention purement documentaire, je m’intéresse à ces villes qui ont vécu la fin de l’ère industrielle et ont été la toile de fond des grands mouvements sociaux des années 80. J’aime l’idée de documenter de façon elliptique une époque, un lieu et d’être porteuse d’histoires. »

La lumière sombre
Todd Hido

« Dans un équilibre permanent entre un monde mi réel mi fictionnel, il poursuit dans cette nouvelle série réalisée à San Francisco, sa quête intime et personnelle d’un autre visage de l’Amérique, réactivant sous un nouveau jour son obsession pour le portrait, les visages féminins, les postures et les regards. »
L’exposition ne propose malheureusement que quelques tirage, on aurait aimé en voir plus !

Voix OFF

Promenez vous dans Arles et visitez les voix OFF, le festival non officiel dans lequel beaucoup de pépite sont a découvrir, je ne vous fait pas de liste ce serait trop long, beaucoup de belles expositions a voir à travers la villes dans tout type de lieux !

Recommended Posts
Showing 2 comments
  • Stéphane
    Répondre

    Merci pour l’info ! Arles sera en Septembre pour moi.

    Stephane

    • Loris
      Répondre

      J’y suis encore retournée aujourd’hui, ce festival s’agrandit de plus en plus mais certaines expositions méritent que l’on y passe au moins deux fois ! Bonne visite en Septembre Stéphane !

Leave a Comment