Anthony Rougier – Séries marseillaises

Home / Articles / Anthony Rougier – Séries marseillaises

Anthony Rougier – Séries marseillaises

Cette semaine je vais vous parler d’un photographe installé à Marseille depuis 6 ans, Anthony Rougier. Et plus précisément de sa dernière série photo dédiée à Marseille…

Si vous êtes comme moi il y a quelques semaines on va commencer par le commencement c’est à dire les présentations :

Anthony Rougier : “J’ai 42 ans, je suis enseignant et je suis installé, avec bonheur, à Marseille depuis près de six ans. C’est l’histoire classique d’un grand-père marseillais monté à Paris et , soixante dix ans plus tard, d’un petit fils parisien qui redescend vers ses racines, vers la lumière, vers la mer, vers Marseille. La photographie est quasiment un atavisme familial. Tout le monde photographie. Oncle, père, frère.
Mon frère est photographe professionnel et mon adolescence a été bercée par les longues attentes de mon père pour avoir la bonne lumière sur les toits des églises des îles des Cyclades ou sur les stries des ravins du Grand Canyon du Colorado. C’est surement pour cela que je ne photographie jamais de paysages…
J’ai commencé à photographier il y a près de 25 ans lors d’un premier voyage initiatique autour de l’Europe. Je me souviens encore de l’étonnement de mon frère devant le tirage d’une image de rue du vieux Prague. Elle était cadrée, dans les tons. Ma nécessité de photographier était née.”

Capture2

Lisbonne, Er Rachidia, Istanbul

 

Anthony est un grand voyageur, parcourant le monde il partage son regard sur des pays différents les uns des autres, cependant une thématique centrale ressort de son travail, une photographie “proteïforme” que lui même ne saurait catégoriser : “L’Homme dans son espace vécu”.
Le photographe a utilisé jusqu’à aujourd’hui plusieurs outils pour ses prises de vue que ce soit le numérique ou l’argentique…

“Mes premières photos furent faîtes à l’argentique avec un Minox 35mm, l’appareil des espions. Petit, escamotable, il permettait de faire des beaux close up « volés » ou « posés » mais aussi de donner le dynamisme du grand angle aux scènes de rues. Pour moi c’est l’ancêtre de la photographie avec portable. D’ailleurs aujourd’hui je photographie aussi au portable. Même si la définition est moins bonne (j’ai un « vieil » Iphone 3),ce qui m’importe, c’est l’image, ce qui se passe. J’ai photographié aussi à l’argentique avec un Nikon FM2, des jetables achetés pendant mes voyages et aujourd’hui au numérique avec un Canon 400D.”

Anthony Rougier

Istanbul

Dernièrement Anthony Rougier à terminé deux séries sur Marseille, après qu’il m’en ai parlé j’ai eu envie de vous en parler. L’une en couleur et l’autre en noir et blanc, Anthony présente une vision de la cité phocéenne après 6 ans d’installation. Certains diront que cela fait déjà un moment qu’il est là, d’autres le verront comme un nouvel arrivant encore aujourd’hui. J’adore découvrir les manières de voir et ressentir Marseille par les photographes, qu’ils soit de passage ou installés, ça vaut mieux qu’une longue discussion parfois…

Life on Mars

Cette série couleur réalisée avec un portable orientée plutôt street photography comporte des images capturées au fil de ses pérégrinations dans la ville.

L’instant. Pas de parti pris. Un air du temps, une ambiance. Marseille se prête à cela. Il y a un exotisme de proximité qui se dégage en permanence de la ville. Un voyage quasi immobile.

Marseille 21 janvier 2016-22 février 2016

Une série noir et blanc réalisée cette fois-ci avec son boitier, Anthony passe une période difficile de sa vie, l’abîme le guette… Comme beaucoup de photographes dans cette situation sa manière de surmonter ça devient un besoin physique de photographier…

“J’ai décidé de reprendre mon boîtier que j’avais délaissé pendant longtemps et de marcher dans la ville à la rencontre des ses lieux et de ses gens. Sans but. Hors saison. Un autre Marseille. Celui que je voulais voir. Dans mes sentiers battus.”

Site de Anthony Rougier : http://anthonyrougier.zenfolio.com/
Recommended Posts

Leave a Comment