Anne-Sophie Landou

Home / Articles / Anne-Sophie Landou

Anne-Sophie Landou

A la découverte d’une photographe marseillais, Anne-Sophie Landou.
Une photographe qui travail en argentique, passionnée par les arts visuels elle pratique la photographie depuis plusieurs années.

Anne-Sophie est née à Toulon et vie à Marseille depuis son enfance. Elle commence des études de droit et débute dans la photographie avec la Lomographie et les appareils jetables, comme beaucoup cela lui donne le gout pour l’argentique. Aujourd’hui son travail et ses projet sont très influencés par les pratiques autour de l’image : Le cinéma, le collage et depuis enfant les livres avec des images. Elle travail aussi bien en argentique qu’en numérique, ce qui compte pour Anne-Sophie c’est l’image !

Ses travaux montrent depuis ses débuts un rapport à l’intime et à sa vie de tous les jours, la photographie l’a aidé à surmonter un problème de santé, le fait de se photographier l’a aidé à mieux comprendre. C’est là qu’a démarré son travail photographique, fière de ses origines Corse avec une force de caractère qui va avec, elle aime “les choses crues”, ce qui lui procure une émotion sur l’instant, capturer des moments du quotidien, ses amis, sa famille et ses proches… Dans tout ça on retrouve bien-sûr la nourriture et la cuisine !

celui dont elle ne voudrait jamais se séparer c’est le Contax T2 

La photographe se promène toujours avec un appareil sous la main, autour du cou ou bien caché dans son sac, celui dont elle ne voudrait jamais se séparer c’est le Contax T2, elle s’amuse aussi souvent avec des appareils jetables qui sont plus “instinctifs”. L’usage du flash lui permet de mettre sa touche et mettre en avant les sujets, comme elle aime le dire, elle n’a pas vraiment de style photo : “je fais du Anne-Sophie”
Même si elle ne s’attribue pas vraiment de style photographique, parmi les photographes qui l’inspirent le plus on retrouve logiquement William Eggleston en première place. La photo de mode, les arts plastiques et ses promenade dans le milieu naturel l’aide à la création photographique.

©Anne-Sophie Landou
©Anne-Sophie Landou
©Anne-Sophie Landou
©Anne-Sophie Landou

Côté travaux photographiques Anne-Sophie Landou ne chôme pas. Dans sa vie de tous les jours, elle aime changer la réalité, ou l’amplifier, des autoportraits la mettant en scène avec des jeux de maquillage selon son humeur ou ses envies.

Lesbbnageurs
Un projet / travail qui est en cours et qui est alimenté tous les jours. Ce compte Instagram nous renvoie à nos origines : l’eau, le liquide.
Pop Pop Pop
Des photographie qu’elle retouche, fait ressortir le grain, elle sature… un rendu “cartoon”.
Paper Cut
Un projet qui rassemble ses deux passions : la photographie et le collage. Dans ses archives personnelles et familiales, Anne-Sophie récupère des photographies anciennes N&B pour les scanner, les découper et réaliser des collages.

Pop Pop Pop
©Anne-Sophie Landou
Pop Pop Pop ©Anne-Sophie Landou
Pop Pop Pop
©Anne-Sophie Landou
Pop Pop Pop ©Anne-Sophie Landou
Je veux apprendre à aimer la ville

Son lien avec Marseille est plûtot compliqué, Anne-Sophie Landou est sensible dans une ville de caractère, parfois dure ou violente. Pour elle Marseille est difficile à photographier, elle n’est pas la seule photographe à ressentir ça, la lumière est dure et les lieux et les personnes souvent difficile à photographier.
Depuis peu la photographe s’est motivée et donné un objectif : “Dompter Marseille”. Je lui ai bien-sûr demandé des précisions car on ne dompte pas Marseille comme ça ! Anne-Sophie : “Je veux apprendre à aimer la ville”.
On dit souvent Marseille dès le départ on sait, on l’aime ou on ne l’aime pas, Anne-Sophie Landou veut l’aimer, elle va donc partir à l’assaut de la ville et ses habitant pour la redécouvrir…

©Anne-Sophie Landou
©Anne-Sophie Landou
©Anne-Sophie Landou
©Anne-Sophie Landou
Recommended Posts

Leave a Comment